Zilla Leutenegger

 

Living room, 2004
Bedroom, 2005
Zilla Leutenegger travaille la combinaison de la vidéo et du dessin. Le mélange de ces deux médiums produit un « dessin en mouvement ». Son style, épuré et naïf fait de ces « video drawings » des installations pleines de poésie et de fraîcheur qui animent des rêves et nous plongent dans un monde enchanté.

Zilla Leutenegger, Bedroom, 2005
L’installation Bedroom se présente ainsi : au mur, un dessin représente une femme lisant couchée sur un lit, éclairée par une lampe et, sur le côté, une fenêtre. Subitement la femme bouge, son dessin s’anime. Zilla Leutenegger s’amuse avec l’épaisseur des choses, nous faisant passer des objets rééls (l’armoire ou le tapis), aux dessins du lit et de la fenêtre à même le mur, aux reflets projetés des lumières de la nuit. Ces ombres réussissent le pari de nous plonger dans le souvenir de ces heures passées à rêvasser comme une sorte de madeleine hypnotique.

 Posted by at 9:48 pm