Stan Brakhage

 

Stan Brakhage est né en 1933, à Kansas City, Missouri (USA). Il est décédé en 2003. Stan Brakhage fait figure de légende et de monument dans le champ du cinéma expérimental. Auteur de plus de 300 titres, réalisés ente 1952 et 2003, Stan Brakhage était avant tout un poète de l’image.

img4339328334e44

 

 

 

 

Stan Brakhage, Mothlight, 1963
L’image, il la capture d’abord grâce à sa caméra (Super 8, 35mm, 16mm), pour ensuite la travailler, en intervenant directement sur la pellicule. Dans sa démarche, la pellicule devient matière qu’il peint, marque, transforme.
Brakhage a été fortement influencé par les peintres abstraits américains, principalement ceux de l’école de New York. La similitude plastique de certains de ses films avec l’oeuvre de peintres tels que Clifford Still et Hans Hoffman est très marquée, mais la plus forte influence est celle de Jackson Pollock.

La plupart des films de Brakhage sont muets, sans bande son. Le spectateur se sent immergé dans une ambiance, dans une lumière, dans un flux de couleurs et d’ombres. Appelant à la réflexion, Brakhage est aussi un artiste engagé: la guerre du Vietnam, l’environnement, la police, les hopitaux, sont autant de sujets traités dans ses films de manière directe et documentaire.

Stan Brakhage, Anticipation of the Night, 1958
En collaboration avec le cinéma Spoutnik et l’ESBA (Ecole Supérieure des Beaux-Arts), La Biennale de l’Image en Mouvement (BIM) présente plus de 50 films de Stan Brakhage, du 12 au 19 novembre au Centre pour l’image contemporaine, du 22 au 27 novembre au cinéma Spoutnik et les mercredi 16 et 23 novembre (séances à 18h et 20h) à l’ESBA.

 

Reflections on Black, 1955, 12′
The Way to the Shadow Garden, 1955, 10′
Daybreak and White Eye,1957, 8′
Anticipation of the Night, 1958, 43′
Sirius Remembered, 1959, 12′
Dog Star Man, 1961, 75′
The Wonder Ring, 1955, 4′
The Dead, 1960, 11′
Thigh Line Lyre, 1961, 9′
Blue Moses, 1962, 11’
Pasht, 1965, 6′
Fire of Waters, 1965, 7′
Three Films, 1965, 10′
Scenes from Under Childhood, 1967, 25′
Songs 16-20, 1966-1968, 26′
Songs 26-27, 1967-1968, 30′
Sexual Meditation, 1970-1973, 16′
Window Water Baby Moving, 1959, 12′
Deus Ex, 1971, 33′
Act of Seeing with One’s Own Eyes, 1971, 32′
Sincerity Reel, 1/2/3, 1973/75/77, 20’/40’/40′
Machine of Eden, 1970, 13′
Western History, 1971, 8′
He Was Born, He Suffered, He Died, 1974, 14′
The Wold-Shadow, 1971, 3′
Riddle of Lumen, 1972, 14′
Star Garden, 1974, 20′
Dominion, 1974, 4′
The Text of Light, 1974, 70′
Sluice, 1978, 5′
Aftermath, 1979, 17′
Creation, 1979, 16′
Duplicity Reel, I and II, 1978, 20’/20′
Made Manifest, 1980, 11′
Murder Psalm, 1981, 17′

 Posted by at 9:43 pm