Pointligneplan

 

Sortir d’une caverne, traverser en enfilade une ville de la Méditerranée, explorer la géographie et l’absence, passer de la terre au ciel, transformer les éléments, jouer des correspondances entre le son et l’image sont quelques-uns des gestes privilégiés de cette programmation.
Ce n’est sans doute pas un hasard.

Ce programme a pour but d’offrir un panorama récent de films diffusés et présentés par pointligneplan. Cette structure, fondée en 1998, s’attache à diffuser des œuvres d’artistes et de cinéastes à l’intersection du cinéma et de l’art contemporain.

Cet écart entre deux territoires, qui déplace les catégories du film d’artiste, du journal filmé, du documentaire et de la fiction, se retrouve aussi dans la thématique de ces films singuliers, marqués par le passage, le franchissement d’un seuil, l’invention d’une forme, cartographiant à loisir de nouvelles “ terres inconnues ”. Erik Bullot, juin 2005

Candice Breitz, Aiwa to Zen, 2003
Philippe Fernandez, Conte philosophique (la Caverne), 1998, 14′
Ariane Michel, Sur la terre, 2005, 13′
Arnold Pasquier, tous ont besoin d’amour [Palermo], 2002, 25′
Jean-Claude Rousseau, Faibles amusements, 2004, 36′
Sarkis, au commencement la fin continue, 2005, 4’33”
Sarkis, au commencement le cycle, 2005, 3’30”
Sarkis, au commencement la coulée, 2005, 4’26”
Sarkis, au commencement le son de la rencontre, 2005, 2’09”
Christian Merlhiot, Shining City, 2005, 10′
Arnaud Deshayes, Trois petits films irréguliers, 2000, 10′
Olivier Ciechelski, Lettre du dernier étage, 2004, 32′
Candice Breitz, Aiwa to Zen, 2003, 11′

 Posted by at 6:59 pm